Birmanie • Les atteintes aux droits de l’homme doivent cesser

Le Parti de gauche dénonce les violences policières dont sont victimes les manifestants qui protestent contre l’expansion d’un projet minier dans la division de Sagaing, située dans le nord du pays. Face à l’appétit sans fin, des lobbys industriels et de la junte militaire (qui détient en partie la mine), le gouvernement doit prendre la mesure des enjeux démocratiques dans cette région du monde. L’utilisation de gaz chimiques, et les arrestations sans fondements de militants (paysans ou étudiants) constituent de graves atteintes aux droits de l’homme qui sont intolérables. La volonté d’ouverture, de respect de la démocratie et des droits de l’homme, affichée par Thein Sein, et symbolisée en partie par la libération d’Aung San Suu Kyi ne doit se limiter à des actes isolés. Les expropriations dont sont victimes aujourd’hui les birmans les plus démunis, mais aussi les massacres ethniques perpétués depuis des mois contre les Rohingyas, en sont les exemples les plus flagrants.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Élection à la Présidence des Républicains – Résultats du 1er tour

Chères amies, chers amis, Merci pour votre participation au premier tour de l’élection à la…

décembre 4, 2022

Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante.…

décembre 4, 2022

Élection à la Présidence des Républicains – Participation à 20h

Le 1er tour de l’élection à la Présidence des Républicains s’est ouvert ce samedi 3…

décembre 3, 2022

Repères Républicains : Le rôle de l’école aujourd’hui

Retrouvons-nous ce mercredi 30 novembre à partir de 18h30 pour notre quatrième rendez-vous « Repères…

novembre 30, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022
%%footer%%