Rentrée scolaire en Seine-Saint-Denis : le ministre Pap Ndiaye avoue une « rentrée avec les moyens du bord »

Communiqué de presse des députés NUPES de Seine-Saint-Denis.

Ce vendredi 15 juillet à Bobigny, nous avons rencontré, à notre demande, le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye.

Nous avons fait entendre la parole et les revendications des familles, élèves, et acteurs de la communauté éducative de notre département, qui n’en peuvent plus d’une situation qui se dégrade : non-remplacement des enseignants absents, fermetures de classes, sous- dotation en moyens humains et matériels qui marque une faillite de l’Etat sur certains aspects du droit à l’éducation, notamment la scolarisation des enfants porteurs de handicap.

Nous avons préconisé la convocation d’un concours exceptionnel à Bac +3 pour élargir la base de recrutement de l’Education nationale pour la rentrée ou en tout cas le plus tôt possible.

Après cinq années de casse du service public de l’éducation, nous attendions du nouveau ministre Pap Ndiaye des solutions concrètes et immédiates. Nous nous réjouissons que le ministre avoue partager notre constat d’une situation d’urgence, sortant ainsi du déni qui a longtemps prévalu au sein de son administration. Nous déplorons cependant qu’il n’esquisse pour l’instant aucune solution tangible. « Une rentrée convenable avec les moyens du bord » : c’est tout ce que le ministre a à proposer pour la Seine-Saint-Denis. Le langage change, mais dans les faits, c’est la continuité qui prévaut.

Nous continuerons de nous tenir aux côtés des enseignants, des personnels des établissements, des parents d’élèves et de la jeunesse pour porter nos revendications : prendre des mesures exceptionnelles d’urgence en vue de la rentrée de septembre, engager un plan volontariste de rattrapage des moyens manquants dans notre département, revaloriser le métier d’enseignant et les métiers de l’éducation, revenir sur les réformes destructrices mises en place par le précédent ministre Jean-Michel Blanquer.

Éric Coquerel, Stéphane Peu, Thomas Portes, Soumya Bourouaha , Raquel Garrido , Bastien Lachaud, Alexis Corbière, Fatiha Keloua-Hachi, Aurélie Trouvé , Nadège Abomangoli , Clémentine Autain, Jérôme Legavre Députés NUPES de Seine-Saint-Denis

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Nos députés et sénateurs ont réussi à faire adopter un grand nombre de mesures

Chers amis, Les premiers textes de loi de la législature concernant le pouvoir d’achat ont…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Attention aux réformes cosmétiques sur l’immigration ! »

Pour le président du groupe Les Républicains au Sénat, les mesures annoncées par le ministre…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Le pouvoir d’achat ne dépend pas de l’endettement de l’État, il dépend du travail »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

août 3, 2022

L’ÉTAT DOIT TIRER LES LEÇONS DES INCENDIES EN GIRONDE EN PROTÉGEANT LA SOLOGNE DE L’ENGRILLAGEMENT DES FORÊTS !

Communiqué de Mathilde Paris   Les feux qui ont ravagé la Gironde ont montré les…

août 3, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

août 2, 2022

Eric Ciotti : « Monsieur Darmanin, ne tuez pas les Brigades du Tigre ! »

Le député LR des Alpes-Maritimes exhorte le ministre de l’Intérieur à renoncer à sa réforme…

août 2, 2022
%%footer%%