Le Parti de Gauche manifeste contre le Pass Sanitaire, Pass autoritaire , Pass Vaccinal, Pass antisocial et pour une vraie politique de santé publique

La politique du gouvernement organise le chaos face à la pandémie, divise la population et continue la destruction des services publics de santé et d’éducation. Le projet rapide d’un Pass vaccinal est en même temps absurde et dangereux.
Absurde, car la logique du passe sanitaire rend les tests payants, qui sont pourtant nécessaires pour isoler les personnes atteintes du virus. Dangereux, parce que c’est un moyen de contrôle démesuré livrant des données médicales confidentielles.
Macron-Castex-Veran suppriment des milliers de lits d’hôpitaux en pleine pandémie. Ils suspendent les soignant·e·s qui refusent de présenter un Pass sanitaire alors que des dizaines de milliers ont déjà fui l’hôpital et ses conditions de travail. Ils rendent le passage aux urgences payant dès l’entrée dans le service et non remboursé par la Sécurité sociale s’il n’est pas suivi d’une hospitalisation. Ils continuent de casser la Sécurité sociale en la découpant en morceaux. Ils désorganisent encore davantage l’Éducation Nationale avec des consignes de dernière minute, toujours plus absurdes pratiquement et dangereuses sur le plan pédagogique. Avec cet énième protocole sanitaire, ils exposent les élèves, leur famille et les personnels au virus pour maintenir le taux de profit de l’oligarchie.
Big Pharma et ses labos accaparent la recherche publique et confisquent les brevets sur les médicaments et les vaccins, creusant le fossé dans l’accès aux soins, ici et à l’échelle internationale.
Pour faire diversion face à son incurie, ils veulent détourner l’attention face à l’explosion des difficultés sociales, de la précarité et de la pauvreté grandissantes.
A la veille des élections présidentielles où nous devons discuter des bilans et des programmes en mobilisant les consciences, Macron profite de la sidération générale pour imposer le contrôle numérique, et ainsi entraver l’activité démocratique.
Il impose des mesures contre les libertés individuelles et collectives dont se saisit notamment l’extrême droite. Attention ! L’extrême droite est notre ennemi. Le fascisme, c’est la destruction des droits et libertés ; la mise au pas du peuple au service du Capital dont il est le chien de garde.
Aux côtés du groupe parlementaire de la France Insoumise, nous exigeons :
– la suppression du Pass sanitaire et l’abandon du projet de Pass vaccinal
– l’accès gratuit aux soins pour toutes et tous, la levée des brevets sur les vaccins, un pôle public de la santé et du médicament
– la distribution gratuite de masques FFP2 beaucoup plus protecteurs
– le remboursement inconditionnel des tests PCR
– des embauches de soignant·e·s et le retour des lits qui ont été supprimés depuis 10 ans
– une politique de prévention, avec des moyens conséquents pour la médecine scolaire
– l’installation de purificateurs d’air dans les classes
– le maintien des activités culturelles partout et pour toutes et tous
– le recrutement massif d’enseignant·e·s pour réduire le nombre d’élèves par classe.
Partout où les conditions sont réunies, nous appelons à manifester là où les camarades le peuvent, sur nos mots d’ordres et nos revendications.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les AMFIS sont de retour ! Réservez votre place !

L’événement politique de la rentrée se déroulera cette année à Valence du 25 au 28…

juillet 1, 2022

Lancement d’une commission d’enquête sur les causes de l’inflation

Communiqué du groupe La France insoumise - Nouvelle Union Populaire écologique et sociale. A l’initiative…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Il nous faut un phare à droite »

Le patron des Républicains a décidé de sortir de la vie politique après 28 années…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Je sais ce que je vous dois. Je ne l’oublierai pas. »

Chers amis, J’ai toujours considéré que la vie publique est d’abord une affaire de fidélité…

juillet 1, 2022

Sommet de l’OTAN : défendre l’Ukraine oui, brader notre indépendance non

Communiqué des député•es LFI membres des commissions Défense et Affaires étrangères. Nous réaffirmons notre soutien…

juin 30, 2022

Répartition des député•es dans les commissions et aux différents postes de l’Assemblée nationale

Vice-présidence de l’Assemblée nationale Caroline Fiat 6e circonscriptionMeurthe-et-Moselle Commission des finances, de l’économie générale et…

juin 30, 2022
%%footer%%