PACA : La France insoumise n’ajoutera rien au chaos qui se prépare

En dépit de toutes nos tentatives jusqu’à ce lundi 17 mai, dernier jour du dépôt des listes régionales, EELV, le PS et le PCF ont maintenu leur décision d’exclure La France insoumise. Sans un contact, sans un mot d’échange ils ont affiché leur mépris pour les femmes et les hommes de nos équipes et pour les électrices et électeurs qui les accompagnent. Exclure les insoumis·es et les collectifs citoyens c’est donc renoncer à gagner et à battre la droite et l’extrême droite.

Les batailles de cumulards pour le partage des postes, les discours sur l’ « union » paravents d’actes de divisions, ont méprisé l’enthousiasme et le travail accompli par le collectif « Il Est Temps ».

Avec de nombreuses organisations politiques et collectifs citoyens, La France insoumise avait œuvré dans ce cadre pendant plusieurs mois à la construction d’une liste de large rassemblement incluant EELV, le PS et le PCF, conduite par une tête de liste citoyenne pour faire gagner un programme de rupture.

Ce travail et ce projet ont donc été détruits par l’action conjuguée d’appareils irresponsables, appuyés par les directions nationales de leurs partis, motivés par leurs calculs internes plutôt que par l’urgence de répondre aux enjeux sociaux, écologiques et démocratiques de notre région.

La tête de liste EELV déclare envisager un ralliement à la liste de droite de Renaud Muselier. Ainsi commence une confusion générale, démobilisatrice et ridicule pour les habitant·es de notre région. Cette ambiance de tambouilles et d’accords cachés facilite évidemment le travail du Rassemblement National.

Face à pareille irresponsabilité, nous n’ajouterons pas au chaos qui se prépare. Conscient·es de la gravité du moment, nous décidons de ne pas ajouter une liste et une compétition de plus qui ajoute au désastre qui s’organise. Puisque l’appui des insoumis·es a été refusé, La France insoumise ne sera pas engagée dans la campagne régionale en PACA. Que chacun·e décide comment utiliser son bulletin de vote. Jusqu’au 20 et 27 juin prochains, les insoumis·es se concentreront sur les élections départementales partout où elles et ils présentent des candidatures.

Bernard Borgialli et Marina Mesure, co-chef·fes de file de La France insoumise en PACAMartine Billard et Paul Vannier, pour l’Espace élections de La France insoumise

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Sauvons nos services publics communaux – Tribune du réseau des élu•es

La crise économique marquée par une forte inflation et un ralentissement de l’activité frappe de…

juillet 6, 2022

Aurélien Pradié : « On n’est pas dans une opposition stérile, bête et méchante comme d’autres »

Aurélien Pradié, secrétaire général de notre mouvement et député du Lot, était l’invité de France…

juillet 6, 2022

Bruno Retailleau : « La politique de débauchage me révulse et dégoute les Français »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

juillet 6, 2022

Convocation du 18ème Congrès du Rassemblement National

Communiqué de presse Communiqué du Rassemblement National À l’issue de la réunion du Bureau national…

juillet 5, 2022

Communiqué de presse de La France Insoumise

Communiqué de La France insoumise. Taha Bouhafs a choisi de sortir du silence. Nous ne…

juillet 5, 2022

Les eurodéputés refusent le débat sur le milliard pour les cabinets de conseil

La Cour des comptes européenne a publié jeudi 30 juin un rapport révélant que la…

juillet 5, 2022
%%footer%%