Communiqué de La France insoumise à l’issue des élections municipales

La crise de la 5e République a franchi un nouveau seuil. Plus d’un·e électeur ou électrice sur deux n’a pas voté. Jamais une élection municipale n’aura mobilisé aussi peu depuis 1958. Jamais les ouvrier·es et les employé·es, les plus jeunes, n’auront manifesté pareille distance avec un rendez-vous électoral.

Cette débâcle s’inscrit dans la droite ligne du premier tour maintenu au cœur d’une crise sanitaire sans précédent. Le gouvernement porte ainsi une lourde responsabilité dans le fiasco. La progression de l’abstention n’est pas seulement liée au contexte épidémique. Elle s’inscrit dans une tendance longue. Tous les étages institutionnels de la 5e République sont désormais contaminés par les effets de la crise démocratique. Il y a urgence à permettre au peuple, par la Constituante, de redéfinir les règles du jeu auxquelles il ne consent plus.

Cette élection marque aussi un désaveu cinglant pour la macronie. L’étiquette La République En Marche, autrefois attrape-mouche, agit désormais comme un repoussoir. Les candidat·es du Président de la République sont balayé·es comme à Paris où ni la tête de liste, Agnès Buzyn, ni les ministres Schiappa et Pannier-Runacher ne parviennent à se faire élire au Conseil de Paris.

Dès lors, le Président de la République a reçu la réponse au référendum qu’il prépare : les Français·es ne veulent pas de sa politique. Ils et elles exigent le retrait de ses projets de réforme des retraites et de l’assurance chômage.

Présente dans près de 200 communes au second tour, La France insoumise a soutenu des coalitions citoyennes locales. Nous l’emportons dans 37 des communes où nous étions engagé·es. C’est notamment le cas à Lyon, Tours, Grenoble, Marseille, Bourges, Périgueux, Grabels, Saint-Égrève, Rezé, Douchy-les-Mines, Argentan, Vénissieux, Villeparisis, Vaux-le-Pénil, Corbeil-Essonnes, l’Île-Saint-Denis, Noisy-le-Sec, Romainville, Sevran, Fresnes, Gentilly.

Nous adressons toutes nos félicitations aux élu·es. Avec les habitant·es et les forces politiques disposés à se mettre au service de l’implication citoyenne, ils et elles nous permettent de franchir une étape dans la construction de la fédération populaire.
Cet article Communiqué de La France insoumise à l’issue des élections municipales est apparu en premier sur La France insoumise.
Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Convention, Élection présidentielle, consultation populaire : compte-rendu de l’Assemblée des groupes d’action

Réuni·es en Assemblée des groupes d’action à Montreuil, près de 80 animateurs et animatrices de…

septembre 19, 2020

Agression turque contre un bâtiment français : l’Otan ferme les yeux !

communiqué de Marine Le Pen De même, son silence et son inaction face aux manœuvres…

septembre 19, 2020

Agression tuque contre un bâtiment français : l’Otan ferme les yeux !

communiqué de Marine Le Pen De même, son silence et son inaction face aux manœuvres…

septembre 19, 2020

A Ouistreham, ce sont les migrants qui doivent partir pas les habitants !

Communiqué de Nicolas Bay, député français au Parlement européen Mercredi, des affrontements graves entre pêcheurs…

septembre 18, 2020

Au Parlement européen, la délégation France insoumise obtient un vote historique contre le lawfare

Communiqué de la délégation France insoumise au Parlement européen Le Parlement européen a adopé hier,…

septembre 17, 2020

La France insoumise appelle à la Marche des solidarités

Communiqué de La France insoumise. À l’appel de 19 collectifs de Sans-Papiers, de la Marche…

septembre 17, 2020