Le Parti socialiste et HES – Socialistes LGBT+ saluent la mobilisation en France à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.

L’homosexualité reste pénalisée dans 72 pays du monde et est passible de la peine de mort en Afghanistan, en Arabie saoudite, au Brunei, en Iran, en Mauritanie, au Nigeria, au Pakistan, au Qatar, au Soudan, en Somalie, au Yémen et dans les territoires contrôlés par EI.

Au-delà des lois, il y a encore les pratiques : trop nombreux sont ceux qui subissent menaces, agressions et humiliations quotidiennes, dans les paroles ou dans les actes. En France même, un homme a été agressé par cinq jeunes gens à la sortie du métro des Chartreux à Marseille le 9 mai. Un des chefs de l’Eglise catholique évoque les familles homoparentales en parlant des « enfants victimes » sur France Inter le 7 mai. Un jeune homme réfugié en France, et volontaire à AIDES, est menacé d’expulsion vers la Guinée où il risque la prison et la violence sociale, son compagnon ayant déjà été immolé sous ses yeux. Un détenu de la maison d’arrêt de Troyes a été torturé dans la nuit du 28 au 29 avril par ses codétenus. Deux volontaires de AIDES – Poitiers ont été agressés alors qu’ils terminaient une action de prévention le 24 avril. Un commentateur sportif évoque une équipe de foot qu’il n’apprécie pas en parlant de « ces pédés-là » le 12 avril. Un couple d’hommes a été agressé rue Montorgueil à Paris le 4 avril. Un couple de femmes a été agressé dans un bus à Paris le 11 mars. Un couple d’hommes a été menacé de mort alors qu’il faisait ses courses au supermarché à Rueil-Malmaison le 3 mars. Deux personnes Trans ont été agressées dans le 17e arrondissement de Paris en janvier…

Le PS et HES appellent la France et l’Union européenne à renforcer la place de la lutte pour les droits humains des personnes LGBT+ dans leur action diplomatique et dans leur action publique, comme cela a été fait sous le précédent quinquennat avec la création de la DILCRAH, le plan de lutte et le soutien aux associations qui travaillent chaque jour sur le terrain.

Le Parti socialiste, fidèle à sa tradition et à son histoire, et HES, qui a 35 ans cette année, se tiennent aux côtés de toutes celles et de tous ceux qui lutte contre les discriminations et la haine anti-LGBT, qui défendent les familles homoparentales et demandent l’ouverture de droits nouveaux comme l’accès de toutes les femmes à la PMA.

Cet article Le Parti socialiste et HES – Socialistes LGBT+ saluent la mobilisation en France à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Laisser un commentaire