Catalogne : le PS plaide pour la négociation

En Catalogne, la situation politique est toujours extrêmement tendue. Suite au référendum interdit par le pouvoir central, Carlos Puigdemont, président séparatiste de la Catalogne, a affirmé devant le Parlement local que la région avait « gagné le droit d’être un Etat indépendant ». Mais il a toutefois suspendu le processus, en ne déclarant pas encore l’indépendance, afin de reprendre les négociations avec Madrid. Le gouvernement de Mariano Rajoy, menaçait lui d’utiliser l’article 155 de la Constitution, qui lui permet de suspendre l’autonomie d’une région en cas de force majeure.
Depuis le début de la crise, les socialistes plaident pour une négociation. Le Parti socialiste a condamné les nombreuses violences entraînant des centaines de blessés lors de heurts aves les policiers anti-émeute le jour du vote. Toutefois, « le nationalisme du gouvernement catalan ne peut pas continuer d’avancer à marche forcée vers son autodétermination et le gouvernement central madrilène du Parti populaire au pouvoir ne peut persister durablement sur une ligne d’intransigeance totale ».
Solution négociée
Le Parti socialiste soutient de fait le PSOE qui, y compris dans sa composante catalane, demande à ce qu’une solution négociée entre toutes les parties soit trouvée. C’est le seul chemin pour sortir d’une situation qui, depuis 2010 et les premières grandes manifestations indépendantistes n’a cessé de se dégrader.
Avant même le discours de Carlos Puigdemont, Pedro Sanchez secrétaire général du PSOE et chef de file de l’opposition au gouvernement conservateur avait prévenu : « Nous appuierons la réponse de l’Etat de droit face à toute tentative visant à rompre l’harmonie sociale ». Il avait également demandé au chef du gouvernement séparatiste catalan de renoncer à la déclaration d’indépendance.
Crainte en Europe
De son côté, l’Union européenne temporise. Une Catalogne indépendante sortirait de facto de l’UE et devrait candidater pour y rentrer. Après le Brexit, les conséquences d’une nouvelle défection pourraient être dramatiques. Et ce d’abord pour les Catalans qui payeraient économiquement au prix fort leur sortie du marché commun.
Cet article Catalogne : le PS plaide pour la négociation est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Partager
Posté par

Derniers articles

Baisse de la dépense par étudiant: un nouveau camouflet pour l’enseignement supérieur

Sans attendre le dévoilement du projet de loi de finances 2019, la ministre Frédérique Vidal se targue déjà d’un…

septembre 24, 2018 5:07

De quoi Benalla est-il le nom ?

Edito de Benoît Schneckenburger publié initialement dans l’Heure du Peuple le 14 septembre 2018 (voir ici) Passons sur les rebondissements…

septembre 24, 2018 4:52

La France insoumise fait sa rentrée politique à Besançon

Après avoir bataillé cet été contre l’arrêté antimendicité de la mairie, les insoumis·es de Besançon organisaient leur rentrée politique ce…

septembre 24, 2018 4:27

Bernard Borgialli – Europe insoumise

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=u838dGBNQBo?feature=oembed&w=500&h=281] Portrait de Bernard Borgialli, candidat sur la liste de la France insoumise aux élections européennes de 2019. Qui…

septembre 24, 2018 4:20

Le budget des riches, saison 2

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise Alors que la politique économique d’Emmanuel Macron a déjà des effets négatifs sur…

septembre 24, 2018 3:39

Question écrite sur la situation des droits de l’Homme en Arabie saoudite

Bastien Lachaud interpelle le ministère de l’Europe et des affaire étrangères sur la question de la peine de mort en…

septembre 24, 2018 3:16