Tchad : le Parti socialiste dénonce le harcèlement des autorités contre l’opposition démocratique

Ce matin, Dr Mahamat-Ahmad Alhabo, coordonnateur du Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (FRONAC) et premier adjoint / secrétaire général du Parti des libertés et du développement (PLD), a subi la confiscation de tous ses documents, ordinateur et téléphone portables en sa possession à la descente de son avion à N’Djamena.
Le Parti socialiste dénonce cet acte délibéré contre un représentant important de l’opposition politique pacifique et démocratique. Il observe avec regret que, depuis le scrutin du 10 avril 2016 et la réélection discutée du président Idriss Déby Itno, les autorités tchadiennes ne parviennent pas à ouvrir un débat inclusif avec l’opposition pacifique et démocratique pour résoudre la crise politique et sociale et pour renouer avec la croissance économique.
Le Parti socialiste salue le courage et la ténacité des partis de l’opposition démocratique tchadienne – à l’image de l’action historique du PLD – et des acteurs de la société civile qui, toujours, combattent pacifiquement pour la démocratie et l’amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens.
Cet article Tchad : le Parti socialiste dénonce le harcèlement des autorités contre l’opposition démocratique est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Laisser un commentaire