Sébastien Huyghe condamne les propos de Marylise Lebranchu

Société

Entre la poire et le fromage du dîner « presque normal » qu’elle a organisé pour fêter les 3 ans d’échecs à l’Elysée de son « Top chef d’Etat » (cf son compte Twitter), Marylise Lebranchu dans l' »euphorie » du moment s’est interrogée pour savoir si Nicolas Sarkozy avait été chef de l’Etat…On ne sait si ce sont les excès de telles agapes qui ont poussé la ministre à se laisser aller à des attaques aussi pitoyables contre le chef de l’Etat sur le thème de la laïcité…Madame Lebranchu semble par ses propos peu amènes vouloir donner des leçons de laïcité et prétendre que le gouvernement dont elle fait partie serait le meilleur défenseur de ses principes. Les Français attendent surtout des actes. Or, nos compatriotes sont nombreux à penser que la République a trop reculé face aux entorses multiples qui sont faites à ses principes.Ils vérifient tous les jours sur le terrain, que Madame Lebranchu a déserté depuis bien longtemps, les nombreuses entorses aux règles élémentaires que le gouvernement est sensé défendre. Ainsi, c’est au quotidien que la circulaire Chatel sur les sorties scolaires est bafouée, que la loi sur l’interdiction du voile intégral n’est pas mise en application. Madame Lebranchu devrait également nous dire les intentions du gouvernement sur le port du voile à l’université.Donner des leçons de laïcité depuis des dîners en ville est une chose, prendre ses responsabilités lorsque l’on est au gouvernement afin de les mettre en application réellement sur le terrain en est une autre. Entre les deux options Madame Lebranchu s’est contentée de la facilité de la première et à déserté les nécessités de la seconde.Sébastien HUYGHEPorte-parole de l’UMPDéputé du Nord
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire