Racket familial du gouvernement : 505.000 familles vont voir leurs allocations divisées par deux ou par quatre à partir du 1 er juillet

Société

François Hollande, avec Manuel Valls, a décidé de s’attaquer méticuleusement à elles et à la politique familiale.En modifiant le quotient familial, en baissant le montant des allocations, en pointant du doigt ceux qui préparent l’avenir, François Hollande a annihilé une politique publique volontariste qui faisait pourtant l’admiration de tous nos voisins européens !Ainsi la réforme idéologique des allocations familiales entrera en application au 1er juillet prochain pour 1/2 million de familles.Au lieu de faire des économies et de baisser la dépense publique, les socialistes font, une fois encore, le choix du coup de rabot sur les prestations sociales.Ainsi les prestations mensuelles seront divisées par deux pour les familles de deux enfants gagnant plus de 6.000 euros par mois et par quatre au-delà de 8.000 euros. C’est une entorse majeure au principe de l’universalité des allocations familiales, principe fondateur de notre politique sociale. Quelle sera la prochaine étape ? Le plafond de ressources baissera et ce seront toutes les classes moyennes qui seront victimes.Or il faut savoir que les familles d’un ou deux enfants ont en moyenne un niveau de vie inférieur de 11% à celui d’un ménage sans enfant. Les familles de trois enfants et plus ont, quant à elles, un niveau de vie d’un quart inférieur … Et ce sont ces familles qui par leur choix de vie permettent le renouvellement démographique et le financement des retraites.L’UMP dénonce avec force ce coup porté aux familles.Valérie DEBORDSecrétaire nationale à la Famille
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire