COMUE : Fioraso met l’enseignement supérieur en fusion

Sous la présidence Sarkozy, c’est Valérie Pécresse qui, pousse-au-crime, avait engagé les fusions avec la loi Liberté et responsabilité des universités (LRU). Sous la présidence Hollande, c’est Geneviève Fioraso qui finit le travail avec les communautés d’universités et d’établissements (COMUE).
Après les Assemblées générales qui gagnent la plupart des campus, les pétitions envoyées directement au ministre, c’est le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) qui a le 19 mai marqué sa défiance vis à vis de la politique engagée par Geneviève Fioraso et poursuivie par Benoit Hamon en demandant un moratoire sur la loi de regroupements d’universités et d’établissements.
Compétitivité, mise en concurrence, gestion managériale président une fois encore à la transformation de l’Université d’un lieu de recherche et de transmission du savoir en un guichet pour délivrer des laisser-passer sur le marché du travail.
Là où Hollande et Valls veulent fusionner des régions avec la réforme territoriale, ils commencent donc par fusionner des universités et des établissements avec la COMUE.
Pour le Parti de Gauche, les fusions et les COMUE sont une vision passéiste et antidémocratique de la gouvernance des universités qui poursuivent un processus de privatisation rampante et qui se traduiront en bout de chaîne par une explosion des frais d’inscription pour les étudiants. Benoît Hamon et Geneviève Fioraso doivent immédiatement cesser de jouer les perce-murailles de la mise aux normes libérales de l’Université.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022

Solidarité, Liberté, Égalité, Papiers ! Contre Darmanin et son monde

Le Parti de Gauche appelle à se mobiliser pour les manifestations, initiées par de très…

novembre 28, 2022

François-Xavier Bellamy : « La suspension des soignants non-vaccinés n’est pas un choix scientifique »

François-Xavier Bellamy, député européen et président de la délégation française du groupe PPE au Parlement…

novembre 28, 2022

Conseil national : audition des candidats à la présidence de notre mouvement

Revivez le Conseil national. L’article Conseil national : audition des candidats à la présidence de…

novembre 26, 2022

La question de la semaine : Réintégration des soignants non vaccinés

//embed.typeform.com/next/embed.js L’article La question de la semaine : Réintégration des soignants non vaccinés est apparu…

novembre 25, 2022

Conseil national

Chères amies, chers amis, Nous vous donnons rendez-vous ce samedi 26 novembre à partir de…

novembre 25, 2022
%%footer%%