Le PG salue les signes positifs du congrès d'EELV

Le Parti de Gauche félicite Emma Cosse pour son élection au poste de Secrétaire nationale d’EELV. Nous tenons à saluer amicalement Pascal Durand pour la qualité des relations politiques et humaines que nous avons entretenues avec lui pendant son mandat.
Nous nous réjouissons du résultat de ce congrès qui a accordé 36% à l’union des trois motions de l’aile gauche et plus de 8 % à Love, la motion d’Eva Joly et de ses amis. Le refus du budget d’austérité et la volonté de travailler avec le Front de Gauche défendus par ces courants sont un signe extrêmement positif pour la construction d’une majorité alternative à laquelle nous aspirons. Combiné au nombre grandissant d’accords au premier tour des municipales entre le FDG et EELV, ce sont des éléments importants pour la suite que le PG tient à saluer.

Source: Actualités Parti de Gauche

Pacte d'Avenir Bretagne


Mathieu Agostini, Julien Delbende, Laurent Levard, Corinne Morel Darleux
Le gouvernement de François Hollande propose un « pacte d’avenir » pour la Bretagne qu’il annonce discuté avec les acteurs économiques, sociaux et politiques. On nous explique que ce pacte serait une réponse à la crise de l’agro-alimentaire qui secoue la Bretagne. Mais ce pacte est jugé insuffisant tant par les syndicats que par les associations de défense de l’environnement.Pour le Parti de Gauche, non seulement il est insuffisant, mais ce pacte est dangereux. En visant à remettre en cause la réglementation nationale en matière sociale et écologique, ce

Contre le VIH/sida et l’austérité, pour le droit à la santé !

Le Parti de Gauche participe comme chaque année à la Marche organisée à Paris dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le sida.
Sous le gouvernement Ayrault, l’austérité continue de prévaloir en matière de politique de santé, après 10 années de dégradation du système de santé sous l’UMP. Si le Gouvernement est revenu sur certaines mesures honteuses instaurées par la droite (comme le timbre de l’AME), il continue de privilégier une vision comptable au détriment des enjeux de santé publique. Il poursuit le démantèlement du droit au séjour pour les étrangers malades. Depuis mai 2012, le ministère de l’Intérieur expulse à tour de bras des étrangers atteints du VIH/sida ou d’une hépatite, tout comme sous la présidence Sarkozy ! Dans le même temps, l’aide publique au développement consacrée à la lutte contre le sida a diminué. Cette baisse est artificiellement compensée par l’allocation d’une part de la taxe sur les transactions financières – dont le montant ne sera pas à la hauteur des besoins.
Cette politique d’austérité cumule ses effets désastreux avec l’attentisme sur des conditions essentielles d’une lutte efficace contre le VIH/sida. Salles de consommation à moindre risque, réduction des risques en prison, prévention de l’homophobie et de la transphobie, accès à la santé des LGBT… : le gouvernement doit s’engager pour l’accès de toutes et tous à une santé de qualité !
Contre le VIH/sida, le Parti de Gauche revendique :
-La mise en œuvre pleine et entière du plan national de lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles
-L’abrogation de la loi Bachelot et de la tarification à l’activité afin de sauver l’hôpital public et lutter contre les fermetures des centres hospitaliers
-Le remboursement à 100% des dépenses de santé de la Sécurité sociale et l’abrogation de toutes les entraves à l’accès aux soins (ticket

Appel à la manif anti-raciste du 30 novembre

Trente ans après la Marche pour l’Egalité et contre le Racisme et alors qu’une manifestation unitaire à laquelle se joindra le Parti de Gauche, est prévue depuis de longue date le 7 décembre, les déclarations racistes portées par des médias comme Minute ou par des élus et mouvements de droite ou d’extrême-droite se multiplient dans notre pays.
Un appel à une autre manifestation a été lancé pour ce samedi 30 novembre.
Nous regrettons les risques d’éparpillement. Nous n’ignorons pas non plus que le PS tente d’instrumentaliser cette cause alors même que politique sociale du gouvernement fragilise et désoriente le pays et que la stratégie du bouc-émissaire de Manuel Valls légitime le discours nauséabond du FN.
Mais face au déferlement raciste, nous manifesterons le 30 septembre à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales contre le « racisme, sous quelques formes qu’il s’exprime »,
Nous y dirons notre refus de la politique de discrimination et de stigmatisation des immigrés et des populations étrangères que pratique le gouvernement.
Nous y dirons notre solidarité avec toutes les victimes du Racisme dont Mme Taubira est la plus symbolique.
Nous y dirons notre volonté de combattre les propos et les actes xénophobes du FN et de tous ceux sur lesquels le parti des Le Pen déteint.
Mais nous rappellerons également que la seule manière de combattre le poison raciste sur le long terme est d’en finir avec les politiques d’inégalité et d’austérité.
C’est pourquoi tous les anti-racistes conséquents qui manifesteront samedi auront coeur à se retrouver le lendemain à la marche du 1er décembre pour la révolution fiscale.

Source: Actualités Parti de Gauche

Portugal : l'austérité jusqu'au fond du gouffre !


Le budget 2014 a été voté mercredi 26 novembre par le gouvernement portugais des droites unies (Parti Social Démocrate et Centre Démocratique et Social – Parti Populaire), le pire de tous depuis la mise en place de l’austérité en 2011 et probablement depuis l’accès à la démocratie en 1974.La ligne choisie va au-delà des économies et reflète une véritable offensive idéologique conforme aux attentes de la Troïka et du capitalisme financier :

transfert inédit des richesses du travail vers le capital avec l’augmentation de 30% de l’impôt sur les revenus (IRS) du travail, quand dans le même temps le gouvernement décide une baisse de 10% de l’impôt sur les bénéfices des entreprises,
augmentation du temps de travail dans l’ensemble des services publics de 35 h à 40 heures par semaine,
attaques contre les salaires et les retraites avec la mise en place d’une taxe progressive en fonction des revenus de 2,5% jusqu’à 12% à partir de 650 euros de revenus.

Le budget voté par la droite est rejeté à gauche. Le Bloc de Gauche, le Parti Communiste et les Verts demandent la démission du gouvernement et des élections anticipées. Le Parti socialiste a voté contre et souhaite des élections, mais par opportunisme et en tablant sur une possible alternance. Car, sur le fond, il se contente juste de demander « plus de temps et d’humanité pour répondre aux exigences de la Troïka » comme l’a affirmé son chef de file, Antonio José Seguro.Pourtant, depuis le gouvernement socialiste de M. Socrates, en 2011, les mesures d’austérité n’ont fait qu’empirer la situation du pays : augmentation de la dette qu’elles sont censées réduire, démantèlement des services publics, explosion du chômage, émigration de plus de 300 000 Portugais. Ces recettes austéritaires ne fonctionnent pas, mais la Commission Européenne, le FMI, la CDU/CSU de Mme. Merkel imposent au gouvernement portugais de poursuivre et aggraver ces coupes sombres mortifères.Petit à petit, la colère populaire monte et la recherche d’alternatives se construit. Le Parti de Gauche salue les très grandes mobilisations dans tout le pays et dans tous les secteurs qui se soulèvent contre cette situation : transports, services publics de santé, d’éducation, des administrations territoriales, les taxis, y compris les forces de l’ordre et les militaires. De leur côté, les recteurs d’université ont décidé de couper les relations avec le Gouvernement. La Confédération Générale des Travailleurs Portugais (CGTP) appelle à des mouvements unitaires du 16 au 20 décembre avec un grand rassemblement le 19.Le Parti de Gauche soutient les combats du Bloco de Esquerda qui partage son projet écosocialiste, des verts et du PCP. Il souhaite la réussite de la convergence des luttes au Portugal dans la perspective de nouvelles élections législatives, permettant au peuple portugais d’ouvrir la brèche en Europe !
François Ralle Andreoli, Bruno Fialho, commission Europe
Source: Actualités Parti de Gauche

Retour de l'éco-taxe pour 2015 : où est passée la remise à plat fiscale ?


La remise à plat fiscale engage-t-elle quelqu’un d’autre que Jean-Marc Ayrault au gouvernement ? En tout cas, après Pierre Moscovici, c’est désormais le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll qui semble ne pas être au courant.
Son annonce du retour de l’éco-taxe dés le budget 2015 montre que la remise à plat fiscale pourrait bien être un rideau de fumée. Va-t-on réformer une taxe ou bien tout le système ? S’engager sur une taxe, n’est-ce pas toucher à l’ensemble du système ? Le message est illisible.
Alors qu’il avait annoncé le report sine die de l’éco-taxe, que valent encore les engagements du premier ministre ?
Si le gouvernement doit décider quelque chose avant 2015 dans l’intérêt général, c’est la hausse de TVA qu’il doit annuler immédiatement.

Source: Actualités Parti de Gauche

1983-2013 : Marchons !


Il y a 30 ans exactement, La Marche pour l’Egalité et contre le Racisme mobilisait les classes populaires des quartiers.
Cette marche a marqué un moment fort de la lutte contre le racisme et contre la ségrégation sociale dans notre pays. 30 ans après, le Parti de Gauche souhaite commémorer la Marche et poursuivre son combat.
A l’heure où d’aucuns veulent imposer un monde où la règle serait la haine et la guerre de tous contre chacun, nous devons dénoncer toutes formes de racisme que subissent chaque jours les habitants des quartiers populaires, soit parce qu’ils ne portent pas le bon nom, ou n’ont pas la bonne couleur de peau, ne proviennent pas de la bonne origine ou ne pratiquent pas la bonne religion.
Pour imposer les politiques d’austérité qui étranglent le peuple, ressurgit la méthode infâme qui consiste à créer un ennemi de toutes pièces : l’étranger, bien sûr, cible facile, mais surtout