Les marées citoyennes déferlent sur le Portugal!

Après environ deux années d’austérité imposées par la Troïka (Banque Centrale Européenne, Commission Européenne et FMI), d’abord avec un gouvernement socialiste et maintenant avec un gouvernement d’union des droites, la situation sociale est devenue catastrophique.En ce mois de Mars, le chômage est à 22,5% officiellement, dont 40% de jeunes. La précarité touche 54% de la population active, et environ 100 à 200 000 personnes ont émigré depuis 2011(données officielles) pour un pays de 10,5 millions d’habitants. Les réductions de jours de congés, de salaires et des retraites ont stoppé la consommation et accéléré la crise. Les coupes budgétaires dans les services publics, comme le licenciement massif d’enseignants, les privatisations et licenciements massifs dans les secteurs de l’énergie, et les transports, les rendent indigents. Ils sont dépecés et laissés à l’abandon. Conséquence: la mortalité est en hausse et l’espérance de vie baisse.Pendant ce temps les nantis se gavent. L’oligarchie regroupant les grands patrons et hommes politiques socialistes ou de droite continue de renflouer des banques privées avec l’argent du peuple, continuent de se doter de revenus déments , de s’accorder des parachutes dorés et de jouer aux chaises musicales passant du métier de politique à chef d’entreprise.
Depuis 2011, les luttes sociales grandissent dans le pays. Le 12 mars 2011, un collectif de citoyen-ne-s lança « La génération qui vit à l’arrache » et plus de 300 000 personnes descendirent dans les rues. Depuis, les mémorandums de la Troïka et des gouvernements complices se multiplient et aggravent la crise. Les syndicats de la CGTP ont organisé deux grandes grèves générales en 2012 qui ont rassemblées plusieurs centaines de personnes, et les collectifs citoyens se sont multipliés. Entre temps les collectifs citoyens organisent des assemblées citoyennes d’explication, de dénonciation de l’arnaque des gouvernants et de création de politiques alternatives à l’austérité (Nous ne paierons pas leur dette, etc.). Une des initiatives les plus remarquées est la seconde loi d’initiative populaire contre la précarité qui a reçu le nombre de signatures nécessaire pour être présentée à l’Assemblée de la République. Cette Loi, soutenue par toute l’Autre Gauche (Verts, PCP, Bloco de Esquerda), a été renvoyée en commission par les droites et le PS (qui a finalement annoncé qu’il la voterait « sûrement » in fine).
Le travail d’éducation populaire des collectifs citoyens et des syndicats a été fructueux. Le meilleur exemple en est la rédaction de la Loi d’initiative populaire contre la précarité avec les gens dans les rues et les places du pays, lors de réunions dans les quartiers. Le niveau de conscience politique a progressé. Aujourd’hui, ces mouvements militent conjointement de façon croissante comme lors des grèves et les manifestations contre le Budget d’austérité 2013 de l’Etat organisées durant tout l’automne et l’hiver. Devant la force du ras-le-bol populaire, le Président de la République (de droite), a attendu le dernier moment pour valider le budget.
Le 15 septembre 2012, le collectif citoyen « Que se lixe a Troika! » (Que la Troïka aille se faire voir/foutre!) avait lancé une manifestation qui avait rassemblé plus d’un million de personne. Ce 2 Mars, il avait appelé à une nouvelle manifestation contre l’austérité, pour la démission du gouvernement et une politique alternative.L’appel a été largement soutenu et relayé part les marées citoyennes qui, à l’instar des marées du même nom en Espagne, se multiplient au Portugal.

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Élection à la Présidence des Républicains – Résultats du 1er tour

Chères amies, chers amis, Merci pour votre participation au premier tour de l’élection à la…

décembre 4, 2022

Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante.…

décembre 4, 2022

Élection à la Présidence des Républicains – Participation à 20h

Le 1er tour de l’élection à la Présidence des Républicains s’est ouvert ce samedi 3…

décembre 3, 2022

Repères Républicains : Le rôle de l’école aujourd’hui

Retrouvons-nous ce mercredi 30 novembre à partir de 18h30 pour notre quatrième rendez-vous « Repères…

novembre 30, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022
%%footer%%