Soutien à l’initiative du 9 décembre pour la paix au Pays basque

En 2011, un processus de paix a été engagé à Saint-Sebastien, au Palais d’Aiete, sous l’égide de Koffi Annan, prix Nobel de la Paix. A l’issue d’une patiente mobilisation de tou-te-s les femmes et hommes de paix, le désarmement effectif et final de l’organisation ETA a eu lieu le 8 avril 2017.
Les longs efforts la société civile et d’une grande partie des élu-es de ce territoire ont permis d’inscrire son avenir dans le cadre du débat démocratique, de la République et du refus de la violence.
Le Parti socialiste, dont la première pensée va à toutes les victimes et leurs familles endeuillées par ce trop long conflit, salue l’action des Artisans de la paix et soutient l’initiative organisée le 9 décembre à Paris. Il sera représenté lors de ces manifestations par des élus et plusieurs de ses responsables nationaux.
Cet article Soutien à l’initiative du 9 décembre pour la paix au Pays basque est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Décrocheurs scolaires : des avancées à relever, des inquiétudes à lever

Les études PISA, PIRLS et le bilan du Cnesco ont permis d’affiner notre diagnostic sur le système scolaire français. Si les inégalités sociales continuent à peser lourdement sur le destin scolaire des élèves français, le nombre de décrocheurs scolaires a encore diminué.
Le Parti socialiste se félicite des résultats obtenus en matière de lutte contre les sorties précoces du système scolaire et de sorties sans diplôme. Les politiques initiées dès 2008, mais surtout à partir de 2012 par Vincent Peillon avec le plan « Tous mobilisés contre le décrochage », puis par Najat Vallaud-Belkacem, ont ainsi largement contribué à améliorer la situation des jeunes menacés par le désengagement scolaire. La continuité éducative et les politiques sur le long terme sont ainsi des gages de réussite.
En revanche, le Parti socialiste s’alarme des enseignements tirés des études PIRLS et PISA. Elles révèlent en effet que les compétences en lecture et en compréhension des écoliers français en classe de CM1 sont en forte baisse. Or dans ce domaine, le ministre Blanquer propose des solutions essentiellement fondées sur des interprétations venues des neurosciences qui vont à l’encontre de toutes les préconisations formulées par les différents acteurs reconnus du monde éducatif.
L’abandon par le ministre Blanquer des politiques de lutte contre les inégalités sociales à l’école est une erreur majeure. En revenant sur la semaine de quatre jours et demi sans lui laisser le temps de faire la preuve de sa pertinence, puis en revenant sur la limitation drastique du redoublement pourtant saluée par l’OCDE en 2014, et en réinstallant des filières d’excellence dès le collège, il s’oppose aux recommandations les plus répandues au sein de l’Union européenne.
Le ministre Blanquer choisit la démagogie et l’affichage au détriment de l’intérêt des élèves. Madame Le Pen ne s’y est d’ailleurs pas trompée en saluant dans l’engouement provoqué par le ministre « une victoire idéologique notable pour le Front national ».
Cet article Décrocheurs scolaires : des avancées à relever, des inquiétudes à lever est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Hommage à Gilbert Chabroux

En ce jour où sont célébrées ses obsèques, le Parti socialiste tient à rendre hommage à Gilbert Chabroux, ancien sénateur-maire de Villeurbanne.
C’est une figure du socialisme qui nous quitte, un homme de conviction, un élu de terrain resté simple et accessible.
Gilbert Chabroux était un enfant de l’école de la République, celle qui lui avait permis de faire de brillantes études et de sortir major de sa promotion de l’Ecole normale supérieure de l’Enseignement technique.
Arrivé à Villeurbanne en 1958, il fut toute sa vie dévoué à sa ville et au socialisme dont il portait haut l’engagement pour la justice sociale et l’amélioration de la vie des plus modestes. Il nous laisse en héritage ses combats, toujours d’actualité.
Cet article Hommage à Gilbert Chabroux est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

PROCHE-ORIENT : le Parti socialiste s’oppose fermement à la décision unilatérale de Donald Trump

La décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël est sans doute la réalisation d’une promesse électorale, mais elle est dommageable à une paix durable respectueuse des droits de chacun dans la région.
Si elle flatte son électorat et l’actuel Premier ministre israélien, cette décision unilatérale de Donald Trump nourrit l’inquiétude en Israël et aiguise le ressentiment des peuples et des Etats voisins, particulièrement et légitimement celui des autorités et du peuple palestiniens.
Le Parti socialiste s’oppose vigoureusement à cette action unilatérale qui fragilise les acteurs de la paix et de la réconciliation en Israël et en Palestine, mine les chances de reprise des négociations de paix pour une solution à deux Etats, et accroît dangereusement les tensions au Proche et Moyen-Orient.
Le Parti socialiste soutient toutes celles et tous ceux qui, en Israël et en Palestine, oeuvrent pacifiquement à la reconnaissance réciproque et à la réconciliation entre les peuples. Il apporte son salut fraternel aux partis et aux organisations progressistes qui, en Israël et en Palestine, s’opposent pacifiquement mais courageusement à cette décision dangereuse.
Le  Parti socialiste demande aux autorités françaises et de l’Union européenne de manifester fortement et publiquement leur opposition à cette décision funeste, notamment en saisissant le Conseil de sécurité des Nations-Unies
Cet article PROCHE-ORIENT : le Parti socialiste s’oppose fermement à la décision unilatérale de Donald Trump est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

BIRMANIE : appel à une action internationale pour mettre fin au génocide des Rohingyas

Hier, le Haut-Commissaire aux Droits de l’homme a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à prendre des mesures urgentes pour que cesse le génocide des Rohingyas en Birmanie. Il a en outre regretté que l’accès à l’État Rakhine n’ai pas été accordé à ses enquêteurs et demandé un nouveau mécanisme impartial et indépendant pour aider des « enquêtes criminelles individuelles sur les responsables.
Le Parti socialiste, qui s’est exprimé à plusieurs reprises ces dernières années et ces dernières semaines encore sur la tragédie des populations Rohingyas, appuie fermement cet appel au monde. Il réaffirme également que les autorités et tous les acteurs politiques de Birmanie portent une lourde responsabilité dans la perpétuation de cette situation dramatique.
Il est temps que les forces démocratiques agissent pleinement pour mettre fin à la détresse des populations Rohingyas et qu’elles conduisent un processus national de réconciliation sans lequel il n’y aura pas de démocratisation réelle.
Cet article BIRMANIE : appel à une action internationale pour mettre fin au génocide des Rohingyas est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Handicap : Après la communication, les actes.

Alors qu’il disait faire du Handicap une priorité, Macron réduit à nouveau les moyens dédiés.
Les victimes, cette fois-ci, sont les Instituts des Jeunes Sourds et Instituts des Jeunes Aveugles qui voient leur budget diminuer de 13% chacun. Cette baisse de financement va fortement impacter la capacité et la qualité d’accueil dans ces structures essentielles dans la prise en charge de ces handicaps.
Les établissement de ce type sont trop peu nombreux et doivent être développés.
Baisser les budgets dédiés :
·         c’est exclure encore davantage ces personnes d’une société si peu inclusive,
·         moins de prises en charge adaptées pour les personnes,
·         s’éloigner des accords internationaux handicap de l’ONU que la France a signé.
Le parti de gauche condamne cette nouvelle atteinte aux droits des personnes en situation de handicap.
Avec Macron, c’est toute la République qui boîte…
Source: Actualités Parti de Gauche

Laurent Wauquiez récidive

Alors que la justice avait condamné l’an dernier l’installation par M. Laurent Wauquiez de crèches dans l’hôtel de Région, il récidive, toujours sous couvert d‘une exposition d’art.
Qui peut sérieusement prétendre que présenter 5 scènes de la nativité n’a aucune prétention à rappeler le caractère religieux de ces crèches ? Qui peut sérieusement prétendre que la période choisie n’a pas de connotation religieuse ? La laïcité s’impose à tous dans l’espace public, et concerne toutes les croyances religieuses. Laurent Wauquiez dans sa course à l’investiture de son parti ne montre pas ici un esprit bien républicain.
Source: Actualités Parti de Gauche