Message de Jean-François Copé aux adhérents et sympathisants de l'UMP

Vie du parti

Chère Amie, Cher Ami,Dans moins de 30 jours, les Français seront appelés aux urnes à l’occasion des élections municipales. C’est un rendez-vous majeur pour notre pays qui est en proie à une crise profonde et qui a tant besoin de voir grandir une nouvelle espérance. C’est aussi une étape décisive pour notre famille politique, entièrement mobilisée pour briser le monopole de la gauche au pouvoir et reconquérir la confiance des Français.Grâce à votre soutien, l’UMP mène sans faiblir le combat contre la politique néfaste du Gouvernement. Avec toute l’équipe dirigeante, avec votre aide de chaque instant, nous avons entrepris un profond travail de reconstruction programmatique et de renouvellement des équipes. Ce travail porte aujourd’hui ses fruits : rassemblée et offensive, l’UMP de 2014 n’a plus rien à voir avec celle de la fin 2012.Je parcours la France de commune en commune pour apporter mon soutien aux candidates et candidats qui portent nos couleurs. Partout, je rencontre des équipes unies, enthousiastes, engagées avec courage pour la reconquête des territoires. Partout, je rencontre des Françaises et des Français qui n’en peuvent plus de l’incurie de la majorité : chômage record, matraquage fiscal, explosion de l’insécurité, menaces sur la famille et sur l’école… Pour la première fois, les Français vont pouvoir exprimer leur rejet de François Hollande dans les urnes. Si nous restons mobilisés jusqu’au bout, toutes les conditions sont réunies pour une vague bleue, les 23 et 30 mars prochains.Ce travail de reconquête fait peur à la gauche et à ses affidés, paniqués par la perspective d’une défaite. Dans ce contexte, certains pensent que « tous les coups sont permis » pour tenter de nous déstabiliser et faire diversion. Ceux qui ont tout fait pour faire perdre Nicolas Sarkozy en 2012 veulent aujourd’hui poursuivre leur œuvre de démolition.Le magazine « Le Point » lance ainsi cette semaine une manœuvre lamentable mettant en cause sans aucun fondement la gestion financière de l’UMP et de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. L’hostilité de Franz-Olivier Giesbert à l’égard de Nicolas Sarkozy et à mon encontre est de notoriété publique ; elle s’exprime ouvertement depuis de longs mois, à longueur d’éditoriaux haineux et de foucades télévisuelles pathétiques. Un nouveau seuil a été franchi cette semaine avec des accusations malhonnêtes et des insinuations écœurantes qui relèvent d’une volonté délibérée de nuire : chiffres erronés, erreurs grossières, raccourcis trompeurs… La couverture et l’article du Point sont un modèle de manipulation.J’ai demandé à Maître Temime, avocat au barreau de Paris, de porter plainte pour diffamation contre « Le Point » et les journalistes qui ont signé cet article afin de démonter cette opération qui n’a qu’un but : déstabiliser l’UMP et son président à quelques semaines d’un scrutin crucial. Je n’accepte pas que l’on traîne dans la boue l’honneur de ceux qui se sont battus avec courage pour Nicolas Sarkozy. Je n’accepte pas que l’on tente de semer le trouble dans notre famille politique par des calomnies injurieuses et blessantes.Publiés au journal officiel le 22 janvier dernier, les comptes de l’UMP sont totalement transparents, approuvés par le Conseil national de l’UMP, certifiés par deux commissaires aux comptes, validés par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. Les trésoriers de l’UMP et de la campagne présidentielle ont toujours veillé avec la plus grande attention à l’utilisation optimale de nos ressources. Comme pour chaque grande échéance nationale, le parti a évidemment contracté des emprunts pour financer les campagnes de 2012, mais le remboursement de notre dette et le redressement de nos finances sont en cours. La générosité des Français a par ailleurs permis de faire face à la décision du Conseil constitutionnel qui avait sanctionné un dépassement du plafond de dépenses de la campagne de Nicolas Sarkozy.Je profite de cette mise au point pour renouveler mes vifs remerciements à tous les militants, tous les sympathisants qui contribuent par leur engagement quotidien et par leur soutien financier à la dynamique de l’UMP.L’acharnement d’une certaine presse sans déontologie n’entame en rien la détermination de notre famille politique. Personne n’est dupe de ces basses manœuvres. Avec l’ensemble des dirigeants de l’UMP qui m’ont unanimement apporté leur soutien et m’ont témoigné de leur solidarité face aux attaques, je veux redire que rien n’arrêtera la dynamique de reconstruction de la droite et du centre dans notre pays. Nous allons le prouver sur le terrain, ville par ville, village par village. L’UMP a une responsabilité historique : incarner une autre vision et un autre cap politique pour la France. C’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu.Je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et je vous remercie de votre confiance. Je compte sur vous !Jean-François CopéPrésident de l’UMP
Source: Actualités UMP