Hollande • Un capitaine de pédalo incapable d'affronter les tempêtes

hollande01.jpg


Jamais un gouvernement et un président n’ont été aussi impopulaires sous la 5ème République. En moins de deux ans, le gouvernement aura cédé systématiquement aux exigences du patronat. Celui-ci aurait tort de se gêner puisqu’à chaque fois qu’il proteste, il finit toujours par gagner. Il se sent donc un peu plus fort tous les jours. Dans le cas des mobilisations contre l’écotaxe en Bretagne, on a assisté à une jonction de l’ensemble du patronat, de la FNSEA et des milieux politiques de droite et d’extrême-droite bien décidés à

Philippe Martin présente 3 nouveaux instituts de la transition énergétique

Jeudi 31 octobre, Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a prononcé un discours dans lequel il a présenté trois nouveaux instituts de la présentation énergétique et est revenu sur l’action du gouvernement en matière de transition énergétique et écologique.
Source: Actualités du PS

Espionnage de la NSA : qui ment ?

Le directeur de la NSA affirme, sous serment, devant le Congrès des Etats-Unis, que la NSA n’a pas espionné les citoyens européens mais seulement récupéré dans le cadre de l’OTAN des données collectées par les services européens.
S’il ment et que les Etats-Unis ont eux-mêmes espionnés, qu’attend la France pour répondre à ce qui serait une provocation insupportable ?
Si le directeur de la NSA dit vrai, les autorités françaises et européennes doivent s’expliquer sur leur complicité et l’espionnage de leurs propres citoyens.François Hollande doit s’exprimer.Entend-il mettre fin aux procédures qui ont conduit à de telles transmissions ?Entend-il sanctionner les responsables des transmissions passées ?Quand exigera-t-il l’arrêt des négociations en vue d’un grand marché transatlantique entre l’Union européenne et les Etats-Unis d’Amérique ?
Son silence est inacceptable tant la souveraineté nationale et les libertés individuelles sont en cause.

Source: Actualités Parti de Gauche

PSA Poissy. Faim d’Egalité : PSA se met à table !

Les 7 syndicalistes de PSA Poissy ont ce matin mi fin à leur grève de la faim entamée le 18 septembre 2013. Cela faisait 44 jours qu’ils étaient entrés en lutte contre PSA.
Leurs revendications : fin du harcèlement moral, de la répression et de l’inégalité de traitements au sein des organisations syndicales dites « non représentatives, sous-évaluation des compétences donc des salaires, etc…
Ce matin, un protocole d’accord de fin de conflit a été signé entre les grévistes et la direction de PSA. Les grévistes ont aujourd’hui gagné la bataille contre le deux poids deux mesures. Mais pas uniquement pour eux. Pour TOUS les salarié-es de PSA. En exigeant une enquête de l’inspection du travail au sein du site de Poissy. En exigeant la ré-évaluation des postes de travail en fonction des compétences, de l’expérience et donc des salaires. En exigeant l’égalité et le respect des droits pour toutes et tous. En exigeant l’équité au sein des organisations syndicales non-représentatives. Ils ont aussi obtenus de la part de la direction jusqu’à 3 mois de

Moratoire sur les rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires appliquée dans un contexte d’inégalités territoriales accrues par les désengagements successifs de l’Etat doit être combattue jusqu’au bout, même si le Premier ministre annonce le maintien en 2014 du fonds d’amorçage (par nature voué à disparaître…) versé aux communes qui ont mis en place la réforme dès la rentrée 2013. Les élus locaux savent que la parole des austères de gauche ne vaut pas mieux que celle des austères de droite, surtout quand, dans le même temps, l’Etat va raboter les dotations aux collectivités territoriales de plus de 4,5 milliards en 2014 et 2015.
La première solution pour refuser la réforme a été de demander une dérogation visant à ne pas appliquer la réforme en 2013. Pour 2014, les services de l’éducation nationale mettent une pression féroce sur les maires pour qu’ils bouclent les dispositifs avant les élections municipales des 23 et 30 mars 2014, afin de ne pas